Projets en cours

HomeProjetsProjets en cours

Après 45 années focalisées sur l’exploitation de minerais de chrome, KRAOMA S.A. étend progressivement ses activités sur l’exploitation aurifère. Elle dispose actuellement d’un permis lui permettant de s’investir dans la mise en place de comptoir de l’or, l’exploitation industrielle et la transformation de l’or avec un label « Made in Madagascar ».

L’or produit alimentera la réserve d’or de la Banque Centrale de Madagascar. Cette activité aurifère est déjà effective à Brieville et Maevatanana et sera  largie à Betsiaka, Mananjary, Fotadrevo, Dabolava et, à termes, dans d’autres régions de Madagascar.

KRAOMA S.A. dispose d’un important parc matériels composé d’engins de chantiers et de véhicules roulants. Toutefois, des projets d’amélioration sont en vue.

Pour les engins miniers :

  • grande révision du parc matériel actuel
  • nouvelles acquisitions pour l’exploitation des autres substances (pour les 3 nouveaux projets) ;
  • leasing et nouvelles acquisitions pour l’activité principale dans les proportions de 70%  et 30% ;
  • armada de matériels et engins d’exploration ;
  • une grue de levage PPM à Toamasina et 3 engins de gerbages et d’empotages.

 

Pour les installations :

  • augmentation de la capacité de traitement de l’usine actuelle de 180 000 à 250 000 tonnes par an ;
  • amélioration du laboratoire à Andriamena ;
  • pour l’activité principale à Andriamena : acquisition des deux unités facilement installés (fast installation plant), composée chacune de : une laverie de 800 TM/j (avec broyage et crible) et une unité de concassage mobile ; pour les 3 nouveaux projets : de nouvelles installations pour tous ; laverie pour les CRF, usines, hangar, bureau et petite cité à Moramanga (Ferrochrome) et réhabilitation pour Befandriana (chrome friables et fines).
  • deux nouveaux terrains  de 20 hectares pour l’usine de Ferrochrome à Moramanga et une terre pleine de 4Ha à Toamasina (petite laverie et stockage) pour pouvoir libérer celle du SPAT (Port de Toamasina).

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer